#foodnews

Lyon tient sa Cité Internationale entièrement dédiée à la gastronomie

on
25/10/2019

Les Cités Internationales de la Gastronomie : vitrines du repas gastronomique des Français.

En 2010, le repas gastronomique des Français est classé au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Pour porter ce classement, la France a mis en place un réseau de quatre cités internationales de la gastronomie : Lyon, Dijon, Tours, Paris-Rungis. Toutes porteront les valeurs de partage, de plaisir du goût et du bien-manger qui caractérisent le repas gastronomique français. Chacune, avec ses spécificités, diffusera la culture de la gastronomie, en France et dans le monde entier, et la transmettra aux générations futures. Lyon est la première Cité Internationale de la Gastronomie de France. Chaque Cité aura sa spécificité ; celle de Lyon est tournée autour des liens entre santé et alimentation.

 

Depuis des siècles, Lyon est reconnue pour la qualité de sa gastronomie, par ses restaurants comme chez l’habitant. Le célèbre critique culinaire Curnonsky lui a même décerné, en 1934, le titre de « capitale mondiale de la gastronomie ». Située au centre de foisonnants terroirs, grâce à sa géographie, sa géologie et ses climats, mais également au croisement de nombreuses routes commerciales, Lyon a construit son identité gastronomique forte d’une grande variété de produits locaux et de l’influence de cultures culinaires du monde entier.

De grands chefs comme Paul Bocuse, ou les historiques « mères » lyonnaises, ces jeunes femmes anciennement employées par les familles bourgeoises qui ont ensuite ouvert leur propre restaurant pour proposer une cuisine familiale, comme la Mère Brazier ou la mère Fillioux, ont contribué à la renommée internationale de Lyon. Toute une nouvelle génération de chefs s’inscrit dans le sillage des mères lyonnaises.

La Cité Internationale de la Gastronomie prend place au sein de l’ancien hôpital du Grand Hôtel-Dieu, lieu symbolique de l’hospitalité et de la santé à Lyon. Dès son ouverture au XIIe siècle, le Grand Hôtel-Dieu de Lyon accueillait les pauvres et les voyageurs pour leur proposer du repos et une nourriture reconstituante afin qu’ils recouvrent la santé. Pendant neuf cents ans, cet hôpital a été un lieu phare de la santé, à Lyon comme en France, innovant tant par son organisation architecturale que par les progrès médicaux qu’il a vu naître. François Rabelais, attiré par Lyon pour faire imprimer notamment son célèbre Pantagruel, a lui-même occupé le poste de médecin de l’Hôtel-Dieu de 1532 à 1535, apportant avec lui toute sa connaissance et son travail de classification des plantes médicinales, qui a été utilisé pendant plus de trois cents ans après lui.

Cet ancien hôpital, qui occupe une place importante dans le cœur des nombreux lyonnais qui y sont nés ou qui y ont travaillé, a été entièrement rénové pour accueillir des commerces, restaurants, hôtel… Pour ces habitants qui ont gardé un lien fort avec les lieux, et pour les 300 000 visiteurs annuels attendus, venir à la Cité, installée sous le dôme des Quatre-Rangs, partie la plus ancienne du Grand Hôtel-Dieu (XVIIe siècle), sera l’occasion d’admirer les espaces intérieurs et les détails architecturaux de ce monument historique, joyau du patrimoine bâti français.

Aujourd’hui la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon se veut tout aussi innovante et créatrice de progrès, tant en abordant la réflexion sur les enjeux économiques et écologiques de l’alimentation de demain, qu’en accueillant en ses murs un espace de co-working ouvert aux porteurs de projets, futurs entrepreneurs de l’alimentation. En articulant sa programmation autour des questions de l’alimentation et de la santé, la Cité s’inscrit parfaitement dans la continuité de l’histoire du Grand Hôtel-Dieu, et confirme le positionnement de Lyon comme capitale de la gastronomie pour les prochaines décennies en abordant la gastronomie sous toute ses formes. Elle parle à la fois de la cuisine étoilée et de l’alimentation du quotidien. Elle place au cœur de son projet la réflexion sur les grands enjeux de prévention et de santé liés à l’alimentation. Elle est un lieu d’éducation aux plaisirs du « bien-manger » pour les petits et pour les grands, un lieu d’échanges et d’initiatives autour des thématiques économiques, sociales et écologiques qui sont au cœur de l’actualité. Les six espaces du parcours permanent de la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon portent le message d’une bonne alimentation synonyme de plaisir, valorisant les produits de saison et de qualité, et soutiennent l’idée que le bien-manger ne doit pas être réservé à une petite partie de la population.

Plus d’informations sur https://citegastronomielyon.fr/

TAGS

LEAVE A COMMENT